Domaines d’intervention

Les domaines concernés sont, notamment :

– l’application des textes internationaux et nationaux en vigueur relatifs aux changements climatiques ;

– le transfert de technologies adaptées ;

– l’éducation, la sensibilisation et l’information du public ;

– la gestion intégrée des ressources en eau ;

– le renforcement des capacités techniques, institutionnelles et financières ;

– la préservation de la biodiversité ;

– la conservation des sols ;

– la séquestration de carbone ;

– la gestion du milieu marin et côtier ainsi que la conservation des zones humides ;

– la gestion des déchets et des émissions atmosphériques ;

– la recherche et l’observation systémique ;

– la capture et le stockage de carbone ;

– la promotion des énergies propres, notamment les énergies renouvelables ;

– la promotion de l’efficacité énergétique dans tous les secteurs, notamment l’industrie, les transports, les bâtiments, l’agriculture et l’énergie.