Composition

L’article 3 du décret DECRET n° 2011-1689 du 3 octobre 2011, fixe la composition des membres du  COMNACC :

  1. d’un représentant de la Présidence de la République ;
  2. d’un représentant du Sénat ;
  3. d’un représentant de l’Assemblée nationale ;
  4. d’un représentant de la Primature ;
  5. d’un représentant du Conseil économique et social ;
  6. d’un représentant du Ministère chargé de l’Energie ;
  7. d’un représentant du Ministère chargé des Mines ;
  8. d’un représentant du Ministère chargé de l’Hydraulique ;
  9. d’un représentant du Ministère chargé de l’Industrie ;
  10. d’un représentant du Ministère chargé de l’Artisanat ;
  11. d’un représentant du Ministère chargé des Affaires étrangères ;
  12. d’un représentant du Ministère chargé de l’Intérieur ;
  13. d’un représentant du Ministère chargé des Finances ;
  14. d’un représentant du Ministère chargé des Infrastructures ;
  15. d’un représentant du Ministère chargé des Transports aériens ;
  16. d’un représentant du Ministère chargé des Transports terrestres ;
  17. d’un représentant du Ministère chargé des Transports maritimes ;
  18. d’un représentant du Ministère chargé de l’Education ;
  19. d’un représentant du Ministère chargé de la femme ;
  20. d’un représentant du Ministère chargé de la Formation professionnelle ;
  21. des représentants du Ministère chargé de l’Environnement ;
  22. d’un représentant du Ministère chargé de la Santé ;
  23. d’un représentant du Ministère chargé de l’Hygiène ;
  24. d’un représentant du Ministère chargé de l’Agriculture ;
  25. d’un représentant du Ministère chargé de la Recherche scientifique ;
  26. d’un représentant du Ministère chargé de l’Elevage ;
  27. d’un représentant du Ministère chargé de la Pêche ;
  28. d’un représentant du Ministère chargé de la Communication ;
  29. d’un représentant du Ministère chargé du Commerce ;
  30. d’un représentant du Ministère chargé du Tourisme ;
  31. d’un représentant du Ministère chargé des Forces armées ;
  32. d’un représentant du Ministère chargé de l’Urbanisme ;
  33. d’un représentant du Ministère chargé de l’Aménagement du territoire ;
  34. d’un représentant du Ministère chargé de la Décentralisation ;
  35. d’un représentant du Ministère chargé de la Coopération décentralisée ;
  36. d’un représentant du Ministère chargé des Bassins de Rétention, des Lacs artificiels et des Eco villages ;
  37. d’un représentant du Centre de Suivi écologique (CSE) ;
  38. d’un représentant des Organisations non gouvernementales sénégalaises intervenant dans le domaine de l’environnement ;
  39. d’un représentant des Organisations non gouvernementales internationales résidant au Sénégal ;
  40. d’un représentant du Conseil national de concertation des ruraux ;
  41. d’un représentant du Groupement des professionnels du pétrole ;
  42. d’un représentant de l’Union des chambres de commerce, d’industrie et d’agriculture du Sénégal ;
  43. d’un représentant du Syndicat national des agriculteurs, éleveurs et pêcheurs et SYNAEP- JAPANDOO ;
  44. d’un représentant du Syndicat national des professionnels de l’Industrie et du Commerce ;
  45. d’un représentant de la Confédération nationale des employeurs du Sénégal ;
  46. d’un représentant de l’Agence nationale chargée de la promotion des investissements et des grands travaux (APIX) ;
  47. d’un représentant de l’Agence sénégalaise d’Electrification rurale (ASER) ;
  48. d’un représentant de l’Agence nationale de la Météorologie du Sénégal ;
  49. d’un représentant du Conseil sénégalais des femmes (COSEF) ;
  50. d’un représentant du Conseil national de la Jeunesse ;
  51. d’un représentant du Réseau des journalistes de l’environnement ;
  52. d’un représentant de l’Union des Associations des élus locaux ;
  53. d’un représentant du Syndicat professionnel des Industries et des Mines du Sénégal ;
  54. d’un représentant de la Confédération nationale des Travailleurs du Sénégal (CNTS) ;
  55. d’un représentant de l’Union nationale des Syndicats autonomies du Sénégal ;
  56. d’un représentant de la Confédération des Syndicats autonomes (CSA) ;
  57. d’un représentant des Universités, Centres universitaires régionaux et autres Instituts et laboratoires de recherche sur les changements climatiques.
Le COMNACC peut, chaque fois que de besoin, s’adjoindre toutes les compétences requises pour mener à bien ses tâches